Il est des destinées parfois surprenantes. Mais dans le monde de l’automobile de collection, ce n’est pas incongru. Imaginez une très belle, puissante et performante voiture qui se vend mal pour d’autres raisons plus ou moins obscures. Du coup sa rareté en fait un vrai atout en collection et ses prix s’envolent. C’est exactement le cas de la Lamborghini Urraco… La marque est prestigieuse, la ligne signée Marcello Gandini, alors chez Bertone, est une vraie réussite. Elle embarque un beau V8 de 2,5L maison qui développe 220 cv et survole la concurrence, Porsche en tête. Positionné au centre, il gratifie l’engin d’un bel équilibre. Et si la finition est toujours assez rock’n roll, le design de la planche de bord déroute !

Les clients ne vont pas spécialement la bouder mais les retards de livraison auront raison de leur patience. Présentée à Turin en 1970, en raison difficultés internes de gestion et de problèmes de mise au point moteur, elle ne sera finalement commercialisée qu’en 1972…Celle qui devait, par son positionnement plus “populaire” que les grandes Lambos (Espada et Miura), sauver la marque devient un boulet. Cette version, dite P 250 va être remplacée en fin 1974 par une P 300…de 3,0L et 265 cv. Les performances font un bon mais les ventes ne décollent pas. Les débuts ratés et la qualité de finition “à la truelle” auront tué la bête. Lamborghini jette l’éponge en 1978 après seulement 776 exemplaires produits…une aubaine en collection !

En trouver une n’est pas simple, rareté oblige. Sa propension à se faire manger la tôle par la rouille, ses coûts élevés d’entretien, sa finition bâclée et l’électricité fantaisiste constituent autant de points négatifs…Ce qui a coûté la vie à certains exemplaires à l’époque ou elle ne valait pas grand chose. Il y a 10 ans, c’était autour de 8 à 10 000 euros. Il y a 5 ans, entre 15 et 30 000 euros. Dommage de n’avoir pas investi ! Parce qu’aujourd’hui c’est entre 80 et 110 000 euros. Ceci toutefois pour un bel exemplaire évidemment !

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

Pin It on Pinterest