Simca est une filiale de Fiat créée en 1935 et qui peut ainsi écouler ses modèles en France. Et cela fonctionne plutôt très bien ! La guerre va mettre un terme, provisoire, à ce développement. La paix revenue, les temps sont un peu plus difficiles sur le marché des voitures populaires puisque l’Etat français va soutenir et protéger les marques nationales, Simca peine un peu. C’est l’occasion pour Simca de sortir de sa “zone de confort” des voitures populaires en reprenant la Simca 8 en version “luxueuse” mais accessible…et ça fonctionne ! Vont s’en suivre des coupés et cabriolets qui vont asseoir cette nouvelle approche.

Sur un châssis de Fiat 1100, qui est le même que celui de la Simca 8, Stabilimenti (de la famille Farina) propose une version sport de toute beauté qui tape dans l’oeil des dirigeants. Simca en propose alors un exemplaire à Paris au salon de 1948 sous la dénomination de Simca 8 Sport. Le succès est immédiat et Simca décide de produire ce joli cabriolet aux accents sportifs. Mais Simca ne peut l’assembler (l’Aronde occupe déjà l’espace) et confie la tâche à Facel-Metallon, le créateur des Facel Vega ! L’assemblage se fait avec une délégation italienne en fin 1949. Elle est produite au tout début 1950 en version cabriolet mais aussi en élégant coupé. Le moteur 1,2L est poussé à 50 CV ce qui lui permet d’atteindre 135 km/h, belle vitesse pour l’époque.

Elle va connaître deux évolutions avec une nouvelle calandre et un pare-brise en une pièce au lieu de deux avant que sa production ne cesse en 1952 pour laisser la place à la Simca 9 Sport sur base d’Aronde. Il n’en sera produit que 5 165 exemplaires, même si pour un engin de ce type, c’est déjà beaucoup. La cote est proche de 50 000 euros en coupé comme en cabriolet. Mais les prix peuvent atteindre les 70 000 euros pour un exemplaire en état concours avec historique…Cela reste néanmoins un très bon placement tant l’engin est superbe et aura marqué son temps.

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

 

Pin It on Pinterest