C’est Bertone qui va en dessiner les lignes, mêlant courbes et arrêtes saillantes. La gentille berline de FIAT se lance sur le marché des compactes en 1978 et veut se poser en concurrente de la Golf…tout simplement. Mais au début des années 80, la mode des GTI est déjà passée par là et la Ritmo va devoir s’y positionner pour exister. La première mouture dénommée 105 TC est bien trop tendre. Mais Fiat va vite réagir et propose la Ritmo 125 TC sous le patronyme d’Abarth en 1982. Dotée d’un 4 cylindres 2 litres Lampredi à double arbre à cames en tête, il affiche donc une puissance supérieure à la Golf (112 CV) passée alors à 1,8 L.

Avec son accastillage spécifique mais proche de la 105 TC,elle affiche ses ambitions sans la moindre ambiguïté. Si les performances sont là grâce à la puissance et au couple du deux litres, la consommation est élevée, carburateurs double corps obligent. Les trains roulants sont revus et la tenue de route est saine mais manque encore un peu de précision. Les freins à tambours à l’arrière et la direction non assistée rendent la conduite sportive un brin musclée…

En 1982, elle évolue avec une nouvelle calandre à 4 phares bien moins originale et un intérieur revu totalement. la finition reste légère mais elle gagne aussi 5 CV pour se porter à 130. L’Abarth 130 TC débarque aussi avec un poids réduit de 30 kilos et des trains roulants optimisés. La proposition est alléchante mais la rouille décimera nombre d’exemplaires sans compter sa descente aux enfers en termes de cote qui lui vaudront une quasi disparition. Mais si vous en trouvez une belle, achetez, c’est une Abarth ! La fiabilité mécanique est excellente, celle des accessoires moins mais surtout les pièces spécifiques sont quasi introuvables. la cote est un peu sous les 10 000 euros mais un très bel exemplaire peut flirter avec les 20 000, preuve de l’engouement des GTI…

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

Pin It on Pinterest