Morgan Plus 8, légende vivante. Morgan est une légende. Une légende bine vivante qui réussit le tour de force de produire encore à la main des voitures homologuées sur nos routes. A l’heure des crash-tests draconiens et des normes antipollution castratrices, assorties de malus invraisemblables, c’est un tour de force. La marque fondée en 1910 par Henry Frederick Stanley Morgan est toujours basée aujourd’hui à Malvern, dans le Worcestershire. Après des Runabout et des Cylcecar, les premières Morgan à quatre roues et quatre cylindres (Four-Four) en 1936. Elle sera seulement « restylée en 1956 mais conserve la même silhouette aujourd’hui. Basée sur un châssis sur lequel repose une structure en frêne recouverte de métal (acier ou aluminium), elle est toujours la même ou presque.

Mais un modèle un peu à part constitue la crème des Morgan classiques (l’Aéro 8 fait appel à d’’autres technologies en conservant un style néo rétro). Arrivée en 1968, la Plus 8 apparaît donc sur la base d’une 4 un peu élargie pour mieux accueillir le V8 Rover de 3,5L et fort de 155 CV. Accouplé à une boite 4 vitesses, il donne des ailes au frêle esquif et en fait un engin diablement excitant. Le V8 Rover évoluera en passant à l’injection pour offrir 190 CV. La cylindrée va aussi évoluer à 3,9L en 1983, puis à 4,6L en 1996 avant d’adopter en 2012 le moteur BMW de 4,8 L et développer 367 CV ! Avec un poids contenu à 1100 kilos, vous imaginez que les sensations sont bien au rendez-vous !

Entre le dernier V8 Rover et le BMW, il se sera écoulé huit ans d’arrêt de production de la Plus 8. De quoi mettre au point une structure faisant la part belle à l’aluminium mais encore assez proche des standards de la marque, sans oublier le design immuable bien que très subtilement modernisé. Seules les versions de plus de 30 ans entrent en collection. Pour elles, les prix varient entre 65 000 (les premières à carburateurs) et 55 000 pour les versions à injection. Pour les autres le prix de vente est sensiblement celui de l’achat ! La dépréciation éventuelle étant compensée par les délais de fabrication plutôt long chez Morgan… Enfin, ces versions pourraient grimper puisque le V8 BMW n’est plus produit et que la nouvelle production de Morgan, la Plus 6, adopte le six cylindres turbo de BMW.

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»  

Pin It on Pinterest