Mercedes H, la voiture du peuple ? Mercedes, marque « Premium » aujourd’hui et de luxe dans le passé, n’a pas toujours construit des voitures « haut de gamme ». Avant la seconde guerre mondiale, le constructeur allemand s’est même essayé à la « voiture du peuple » avec une étonnante similitude. Ce modèle a d’abord fait ses essais comme prototype sur une base créée par l’ingénieur Hans Nibel. Comme la future Coccinelle, elle dispose d’un moteur en porte à faux arrière à 4 cylindres refroidi pas air, nous sommes en 1931. En 1933, une version proche est testée équipée d’un moteur diesel…

Mais c’est en février 1934 qu’et dévoilée la 130 H avec un 1,3L de 26 CV. Quatre roues indépendantes, boite trois vitesses synchronisées et overdrive, elle ne manque pas d’arguments. Mais sa conduite déroute avec le positionnement du moteur qui cependant fait encore les beaux jours d’une certaine Porsche 911. L’auto ressemble à la fameuse Coccinelle et offre quatre places accessibles par deux portes latérales et le coffre se trouve…à l’avant évidemment. Pas de chance, elle ne se vend pas et Mercedes, dès 1936, retourne à ses chères études.

En parallèle, arrive la 150 H en 1934. Une version roadster de la 130, plus sportive avec un 1,5L de 55 CV refroidi par eau cette fois. Cette version ne sera produite qu’en vingt exemplaires et il n’en reste aujourd’hui qu’une seule, donc pas la peine de vous précipiter avec votre chéquier, c’est cuit. Enfin, remarquez, tout doit dépendre du nombre de zéros…

En parlant chiffres, c’est donc dès 1936 que Mercedes récidive avec la 170 H. Encore plus proche de la Coccinelle en termes de design, elle hérite d’un 1,7L de 38 CV toujours en porte à faux arrière. Elle ne rencontrera pas non plus le succès et sa production s’arrête en 1939. Quant on pense aux 21 millions d’exemplaires produits par VW ! Ah au fait, Ferdinand Porsche travaillait chez Mercedes avant la guerre…avant qu’Hitler ne lui demande de créer une voiture du peuple…Pour les prix des Mercedes 130 et 170 h aujourd’hui, comptez être 60 et 80 000 euros…oui c’est moins « peuple » c’est vrai !

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»  

Pin It on Pinterest