L’Allemagne a produit et conçoit encore un grand nombre de voitures dont beaucoup ont des noms évocateurs de prestige et de performances. Le choix est immense, infiniment vaste mais pour commencer, je crois que cette icone s’impose d’elle même de toute la puissance de sa calandre, la Mercedes 540 K. Mercedes s’est essayé à la sportive luxueuse dans les années 30 avec la 380 équipée de roues indépendantes et d’un V8 pouvant être compressé. Mais elle est trop lourde et insuffisamment puissante…alors Mercedes récidive avec la 500 K avec un nouveau châssis. Le niveau s’élève mais le poids, toujours le poids…

Mercedes livre des châssis moteurs à des carrossiers mais produit aussi des voitures complètes dans de multiples variantes. Mais malgré ses 5 litres et son compresseur, la luxueuse 500K n’a pas encore l’étoffe des sportives concurrentes. Vous imaginez bien que Mercedes ne va pas en rester là et après 342 exemplaires produits, va dévoiler la 540 K…encore plus puissante et plus lourde. Le V8 passe à 5.4 litres et la puissance de 160 à 180 CV, de quoi atteindre les 170 km/h. Une performance encore rare en 1937 qui va cette fois marquera les esprits même si la production s’arrêtera en 1939 avec 319 exemplaires seulement. La guerre va mettre un terme, provisoire, à cette course à la puissance avec aussi quelque exemplaires d’un 580 K monstrueuse.

Entre le nombre de carrosseries, le nombre d’exemplaires détruits lors du conflit mondial les 500 et 540 K sont devenues des raretés. Compte tenu de la grande variété de modèles produits et du nombre de véhicules détruits pendant la guerre, les Mercedes-Benz 500K et 540K sont aujourd’hui très recherchées et les prix dans les ventes aux enchères atteignent des sommets pour les modèles les plus prisés. Les roadsters sont très convoités et les prix se sont envolés il y a déjà pas mal de temps. Un 540 K Spécial Roadster s’est vendu 9 millions de dollars à Monterey en 2004…Les cabriolets ont une cote entre 1.2 et 2.0 millions d’euros…bref, une légende hors d’atteinte mais qui va placer la barre très haut dans le haut de gamme et lancer la course des voitures puissantes et luxueuses…

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

Pin It on Pinterest