Si les chevaux continuent à s’affronter (enfin les humains par leur intermédiaire bien involontaire), dès les débuts de l’automobile, la course à la vitesse a été lancée. La première à avoir franchi les 100 km/h était la “Jamais Contente” en 1899 ! Après plusieurs tentatives et améliorations, cette voiture électrique, eh oui, allait atteindre précisément 105,879 km/h avec Camille Jenatzy. Mais celle dont je voulais vous parler aujourd’hui est de circonstance puisque cette Serpollet franchira la vitesse incroyable de 120,805 km/h le 13 avril 1902. Par sa forme et par la date, elle sera surnommée “l’oeuf de Pâques”…

Dans cette course folle, les technologies s’affrontent. La “Jamais Contente” utilise un moteur électrique et Léon Serpollet est lui fidèle au moteur à vapeur. Un choix surprenant alors que déjà la majorité des constructeurs automobiles ont adopté le moteur à explosion. Léon Serpollet vient d’une famille d’artisans de l’Ain qui fabriquait des outils. C’est en 1878 qu’Henri Serpollet, le frère de Léon, découvre la vaporisation instantané. Ils se lancent alors dans la conception de moteurs à vapeur, d’abord pour leurs outils. Ils vont s’intéresser à l’automobile et à la vitesse à partir de 1880.

Alors la Serpollet “oeuf de Pâques” va remporter une  victoire sur la course Nice-Draguignan-Nice et la coupe Rothschild (Une épreuve de vitesse à Nice sur la promenade des anglais !). Elle y atteint la vitesse de 100,55km/h mais Léon se lance dans des améliorations successives pour, en 1902, ravir la coupe et dépasser les 120 km/h…Une victoire de courte durée puisque finalement quelques semaines plus tard, une Mors à moteur à explosion va la devancer et faire tomber ce record. On connait la suite en ce qui concerne le moteur à vapeur auquel croyaient dur comme fer les frères Serpollet…En ce qui concerne la voiture électrique qui renaît de ses cendres aujourd’hui, elle pourrait bien nous réserver quelques surprises !

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

 

Pin It on Pinterest