C’est un designer controversé. Je ne faisais pas partie de fans mais avec l’âge…Ou plus exactement avec le temps qui passe. BMW a eu longtemps, et je dirais à même retrouvé, un design très vite daté. Une BM devient très vite une vielle BM…La mission de sauvetage avait été confiée à Chris Bangle et cela n’a pas forcément plu à tout le monde. Aujourd’hui, le regard change et hormis les séries 7, les autres modèles se révèlent enfin et l’on comprend mieux ce que Chris a voulu faire. Mais BMW a aussi créé une nouvelle icone sous cette ère si contestée des fans « piquousés » à la marque à l’hélice. Loin de la mièvre (c’est mon avis évidemment) Z1 de 1987, dix ans plus tard, apparaît un ovni spectaculaire et magnifique. La future Z8 sous la forme du prototype Z07 au salon de Tokyo. Hommage à la 507, elle est toutefois plus musculeuse et galbée à souhait. Très « néo-rétro » mais aussi totalement moderne, elle captive. Construite entièrement en aluminium, elle est une première sur ce point pour la marque. Sous le long et sublime capot, BMW puise dans sa banque d’organes avec un superbe V8, porté à 5L et 400cv. Avec un poids de 1585 kilos, elle passe de 0 à 100 en 4,7s. De quoi lui assurer une carrière exceptionnelle entre GT et Supercar.

Icone aussi du film « Le monde ne suffit pas » avec le nom moins célèbre James Bond, l’union 007 et Z8 donnera une sacrée aura à la belle. Sur la route elle navigue dans les hautes sphères avec une exceptionnelle rigidité et des performances très sérieuses. Elle sera finalement produite entre 2000 et 2003 en 5148 exemplaires auxquels s’ajoutent 555 versions Alpina (un peu moins puissante et en boîte automatique, ce qui peut surprendre mais Alpina n’avait pas le droit d’utiliser les moteurs badges M). BMW et Chris étaient certains de leur coup. Ils sont même allés jusqu’à garantir la fabrication des pièces pour 50 ans ! Ou comment fabriquer un collector ! Bon, au niveau du prix, il va falloir être convaincant avec votre banquier. Vous pouvez cependant l’assurer que c’est un bien meilleur placement que les produits à moins de 1% qu’il peut vous proposer ! Vendue 130 000 euros, elle a connu ensuite une baisse jusqu’aux environs de 70 à 80 000 euros mais aujourd’hui la barre des 200 000 euros est allégrement franchie. Le prix moyen en annonces est autour de 235 000 euros, la moyenne des ventes aux enchères un peu au dessus de 205 000 euros. Mais, il va encore monter, que voulez-vous c’est un icône !

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

Pin It on Pinterest