La Golf au gros cœur !

Elle est un peu devenue la « bourgeoise sportive » d’aujourd’hui mais la Golf GTI première du nom a pourtant jeté un sacré pavé dans la mare à sa sortie ! Elle a créé le genre, est devenue la voiture branchée à la mode qui a fait vieillir d’un coup toute la concurrence. La troisième version de la Golf est toutefois devenue bien sage à sa sortie en 1991. La GTI, bien plus lourde, embarque un gentil deux litres de 115 CV seulement. Alors pour faire revenir la clientèle Volkswagen va tenter un nouveau « coup ». Un coup assez osé en cette période où les « grosses » cylindrées ne sont pas très en vogue côté consommation.

Volkswagen va donc proposer une Golf équipée…d’un six cylindres au coffre (2,8 litres) et à la puissance généreux (174 CV). Une première pour une compacte ! Mais ce moteur est un peu « spécial ». Développé en interne il offre un V ouvert à seulement 13° avec une culasse commune pour les deux bancs de cylindres. Très compact, il offre le raffinement de fonctionnement d’un six cylindres et une sonorité bien typée, entre un six et un cinq cylindres.

Extérieurement, elle reste très discrète et se contente de l’accastillage d’une GTI avec néanmoins le fameux sigle VR6 sur la calandre. Les performances, cependant, sont bien moins timorées. Avec 225 km/h et un kilomètre départ arrêté avalé en 28 secondes, elle survole la concurrence du moment. Le châssis, sûr et solide mais réglé souple fait le job mais n’en fait pas une pistarde. Son orientation est plus GT que GTI, en fait. Bien équipée et sérieusement construite, elle est fiable mais elle a, hélas, souvent été maltraitée ou « tunée » avec un goût pas toujours très sûr…

Elle évoluera avec une version « Synchro » à quatre roues motrices en 1995 et un VR6 porté à 2,9 litres et 190 CV. Mais cette transmission ne convainc guère alors que le poids augmente très sensiblement. La cote est entre 6 500 et 7 500 euros mais le problème est d’en trouver une belle, en état et d’origine…là, ça se corse sensiblement ! Pour la perle rare, il faudra sans doute débourser un peu plus, soit autour de 10 000 euros. Mais cette auto qui a connu le succès et marqué son temps est une incontournable en collection. Les premiers modèles ont maintenant 28 ans, pensez-y !

Investissez, il n’est pas trop tard !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

 

 

 

Pin It on Pinterest