Dans le « petit » monde des préparateurs, certains se sont fait une vraie place au soleil (je pense à AMG par exemple), d’autres un peu moins. Mais ils n’ont pas démérité et certains sont devenus des constructeurs à part entière comme Alpina et aussi…Hartge qui base sa production sur le catalogue BMW. Nous sommes dans les années 70 (1971 précisément) lorsque Herbert Hartge crée sa société. Préparateur spécialisé dans les BMW, il va emménager en 1974 dans des nouveaux locaux à Beckingen en Allemagne. Cet éternel concurrent d’Alpina, et plus tard d’AC Schnitzer, a bâti sa réputation sur sa rigueur mais aussi sur un certain sens de la démesure. Oui, parce que s’il devient constructeur à part entière en 1985, il va faire un « coup » en 1989 avec la Hartge H5 V12…

La BMW série 5 type E34 pour les amateurs jouissait déjà de belles performances dans ses versions hautes, dont une M5 équipée d’un 6 cylindres en ligne de 315 CV (3,6 litres) puis 340 CV (3,8 litres). Hartge va « simplement » glisser (le mot est choisi) sous le capot d’une 535 i le V12 de 5 litres de la grande 750 i. Avec une petite louche de chevaux en plus (près de 350 au total) et de couple (48,7 m/kg), elle affiche des performances un peu supérieures à la M5 et des reprises plus velues. Mais elle profite surtout d’un V12 souple à bas régime et rageur dans les tours. Un V12…tout de même.

Bon, je l’avoue, je n’ai pas trouvé beaucoup de traces de transactions récentes pour cette voiture, ni même combien ont été produites précisément. Mais la production s’est étalée jusqu’en 1994 et la bête a été importée à l’époque par Sodica à Nancy. Ah au fait, Hartge avait aussi mis au point une boite de vitesse manuelle à 6 rapports en lieu et place de la boite automatique accouplé à l’origine à ce bloc. Décidément, Herbert Harte n’a pas cherché la facilité !

Investissez, il n’est pas trop tard !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

Pin It on Pinterest