Si vous cherchez une petite youngtimer originale et pétillante, cette petite italienne pourrait bien combler tous vos désirs. Elle est née en pleine période GTI et autres bombinettes et tous genres. Sous le trait fort inspiré de Guigiaro, débarque la Fiat Uno en 1983 avec à la clé un titre de voiture de l’année. Bien née elle conjugue espace à bord, sobriété, pétillance et tenue de route saine. Enfin, tant que la puissance et le couple resteront raisonnables. Parce que dans cette mouvance des petites teignes de l’époque, Fiat lui greffe un turbo et une injection électronique sur le bloc 4 cylindres 1.3L moderne (arbre à cames en tête, culasse alu…). Résultat ? Eh bien 105 cv dans les pattes avant qui vont se trouver un peu dépassées par les évennements.

La finition reste…Fiat (de l’époque) et le train avant saturé ne vont pas lui valoir les honneurs. Mais ce moteur est très réjouissant et dès 1989 il est remplacé par un 1372 cm3 de 118 cv et doté d’un couple plus costaud. La petite Uno n’en demandait pas tant mais si la tenue de route n’est pas à la hauteur de ses rivales de l’époque (205 GTI et Renault 5 GT Turbo en tête), les performances sont bien là. Avec 204 km/h et un 0 à 100 km/h en 7,7 s, les rivales peuvent trembler ! Aujourd’hui, son moteur vif à la sonorité très sympathique est toujours un motif de réjouissance. Avec ses roues de 13 pouces, on ne tentera pas trop le diable au risque de tirer tout droit mais cela n’a plus la même importance. Produite jusqu’en 1993, elle n’était pas rare mais, mais…

Entre la rouille (encore elle) qui n’a pas épargné les premières séries et la négligence qui a frappé toute la gamme (sans compter avec les bricoleurs trop sûrs de leurs talents) elle n’a pas eu une vie facile. Reste donc à en dénicher une…et à composer avec un prix en forte hausse. Si elle a tardé à décoller et si l’on en trouvait une plutôt correcte autour de 2 000 euros il y a cinq ans, il faut au moins 6 000 euros pour la même aujourd’hui. Une parfaite d’origine ou très bien restaurée s’affiche sans vergogne à 10 000 euros maintenant. Mais ce n’est pas la moins originale de la bande !

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

Pin It on Pinterest