Citroën l’a fait ! Fêter son centenaire avec des dizaines de milliers de visiteurs et autour de 4600 voitures rassemblées était à la portée de la marque aux chevrons. Et sans doute que seul Citroën en était capable…au regard de l’engouement de cette communauté attachée aux valeurs et à la technologie de cette marque mythique. Elle est bien rentrée dans le rang aujourd’hui et c’est sans doute aussi ce que l’on peut retenir de ce centenaire alors que la dernière grande berline au style totalement décalé et aux solutions propres à Citroën s’est éteinte avec la C6 en 2012 au terme de 23 384 exemplaires. A la Ferté-Vidame, cette grande limousine état d’ailleurs très bien représentée. Mais rien comparé aux Traction, DS et 2CV je dirai presque “surreprésentés” !

Le site est lui aussi marqué par l’histoire en espérant qu’il ne faille pas y voir un signe. Le château qui puise ses origines un peu avant l’an mille (il est alors en bois) est aujourd’hui une ruine. Une magnifique ruine mais une ruine tout de même ! Si j’étais mal intentionné, je dirais que les butées hydrauliques que vante aujourd’hui Citroën ne sont que les ruines de la suspension hydractive… Je ne peux toutefois qu’espérer le meilleur pour cette marque qui a tendance aujourd’hui à se fourvoyer dans le bling-bling avec DS. Le château, lui, sera démantelé à la révolution. Il avait été reconstruit après un château médiéval en pierres en 1764 par l’architecte Antoine Matthieu Le Carpentier. Edifié en trois ans seulement, il est constitué de trois étages et compte 167 pièces. Il n’en reste que des ruines lorsque Citroën y installe son centre d’essai après avoir racheté le domaine le 18 novembre 1938.

L’ensemble compte 812 hectares et est entouré de 12 km de murs d’enceinte ! Un cas unique en France pour ce site toujours exploité par PSA et qui a vu passer une sacrée quantité de véhicules de toutes sortes. L’épisode marquant du site, entre autres, est celui des greniers qui ont abrité pendant la seconde guerre mondiale les 3 prototypes de la future 2 CV. Aujourd’hui le site qui comprend 32 kilomètres de pistes d’essai reste très secret. Ce sont 250 collaborateurs de PSA qui travaillent sur ce site dédié aux voitures de demain. Espérons qu’ils ne conduisent pas Citroën à la ruine ou simplement à l’abandon…On peut voir ce qu’est devenu Fiat par exemple.

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

Pin It on Pinterest