Dernière propulsion de la marque au Lion, la 505 est arrivée en 1979 pour remplacer la brave 504 qui avait bénéficié d’une très belle carrière. De facture très classique et bourgeoise, elle se déclinera en en break et même en 4×4 mais cette fois-ci, crise oblige, point de coupé ou de cabriolet. La ligne tendue est élégante et les larges surfaces vitrées baignent l’habitacle de lumière. Dommage, cela permet d’en voir la qualité plutôt médiocre et l’agencement sans charme. Le confort est très satisfaisant, sauf sur les versions à essieu rigide, mais je voulais surtout vous parler d’une version bien particulière, la Turbo.

Le nombre des motorisations a été très élevé sur cette brave berline puisque l’on n’en dénombre pas moins de 14 en essence et 5 en diesel au long de sa carrière. Pour la version Turbo, apparue en 1983, Peugeot a puisé le 4 cylindres de 2,2 litres chez Chrysler car en fonte et plus solide pour une suralimentation. Porsche a mis son grain de sel dans l’opération mais la puissance obtenue reste modeste tout de même avec 150 CV pour la 505 Turbo Injection qui bénéficie d’un bel équipement et d’un accastillage suggestif. Gourmande, elle reçoit rapidement un échangeur qui porte la puissance à 160 CV tout en baissant fortement la consommation. Un kit PTS (Peugeot Talbot Sport) a par ailleurs été disponible en passant la puissance à 200 CV.

Après un « restylage » et une nouvelle planche de bord en 1985, la Turbo passe à 180 CV puis à 200 CV sur les derniers modèles en 1989. Elle va terminer sa carrière en 1992 mais jusqu’à bien plus tard en Afrique et en Chine. Notre Turbo est assez recherchée dans la famille des Youngtimers. Saine et équipée d’un autobloquant, elle est encore très à l’aise sur la route. La cote est autour de 12 000 euros et les prix varient entre 8 et 15 000 euros pour un bel exemplaire. Les 200 CV un peu plus et les kits PTS sont…introuvables. Fiable, la belle a pu néanmoins, en bonne propulsion puissante, visiter les bas-côtés.

Il n’est pas trop tard, Investissez !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. pistoncollection.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une analyse pointue du monde de la collection automobile. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.pistoncollection.com.»

Pin It on Pinterest